Magazine

Au sommaire du N°155

Infos en bref- Congrès du recyclage européen - Trophées Auto Recyclage - Salon Pollutec - Entreprise : Géant Pièces Auto

Indépendant et utile

Ce numéro d’Auto Recyclage est un grand moment.
Tout d’abord parce qu’il coïncide avec le retour du rendez-vous des recycleurs
sur le salon Pollutec. En présentiel.
Ensuite, et ce n’est pas un hasard, parce qu’il consacre une entreprise
exceptionnelle qui vient de créer un standard français évidemment, européen
certainement, et mondial probablement.
GPA, la petite casse montée dans les années 60 en bord de Nationale 7 n’en
est pas à son innovation première. Depuis, elle est habituée du podium des entreprises
hexagonales.
A l’époque où en France le W se prononçait encore V, un certain Edward
Renaud fait fi de son bacho relativement rare à l’époque, pour entrer en récupération.
On ne parle pas encore de recyclage dans ces temps où tout se réutilise,
spontanément.
C’est un choix, d’amour pour son épouse issue d’une vieille famille de récupérateurs,
mais également de raison. Il trouve dans la récupération un axe
d’entreprise lui permettant de préserver une liberté pour laquelle il a résisté
quelques années auparavant. Les choses s’enchaînent, les matières aussi. Les
premières voitures arrivent, presque par hasard. La suite, on la connait...
L’homme a fait sienne la devise « Être libre tout en étant utile ». Un sacré
visionnaire, car s’il a entrevu et optimisé assez tôt les vertus potentielles du
recyclage, de la récupération et du réemploi, sa maxime est toujours autant
d’actualité, voire plus encore.
En ces temps de débat sur l’éco-organisme, le souci de liberté et d’indépendance
des entreprises ponctue les débats. Faut-il être individuel, collectif, mixte
ou chapeauté, pour savoir bien éco recycler.
Edward aurait immanquablement eu des idées arrêtées sur la question. Sa
descendance a pris la relève
Indépendant, c’est certain. Utile, c’est évident. L’image de toute une profession.
Michel Roux