Journée du réemploi, une idée neuve

Tendance - Article publié le par  (02/11/2015)




La journée  nationale, c’est tendance. Tous les thèmes jalonnent le calendrier, de la grande cause à la plus anecdotique. Cancer, esclavage, immeubles en fête, poubelles et ordures, sommeil, sécurité routière, et même chips et fromage… L’agenda national en compte une bonne quarantaine.

Et pourquoi pas une journée du réemploi ? Bon sang, mais c’est bien sûr. Il suffisait d’y penser. C’est sur cette idée simple et efficace, que Martine Grandhay, la responsable communication-marketing de Caréco s’est attelée au dossier. Résultat : une quarantaine de centres Caréco a accueilli 2 000 écoliers et étudiants dans toute la France venus découvrir le réemploi en général, et automobile en particulier. Une réussite donc pour cette grande première nationale qui devrait être suivie d’autres. Car la deuxième originalité du concept est de le voir déboucher sur une journée nationale consacré au réemploi, à toutes les formes de réemploi.

Des passerelles ont été lancées vers les pouvoirs publics et notamment le Ministère de l’éducation qui a mobilisé établissements scolaires.

Un éco-label a été élaboré, sans lien particulier avec l’automobile. Le visuel évolue entre globe oculaire et vision 360. Un point dans un simple cercle qualifie la phase unique du réemploi, par opposition au sigle du recyclage, dont les trois flèches en triangle évoquent la récupération et la transformation. Les trois lettres Rée complètent le logo, dans un premier temps du moins, puisqu’on peut imaginer qu’à terme celui se suffise à lui-même.

Un slogan, lui aussi simple et efficace a été associé à la journée : « Le réemploi, une idée neuve ».

L’institut de l’économie circulaire soutient cette opération et entend bien transformer l’essai vers une journée nationale qui engloberait toutes les formes et forces du réemploi. 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans votre magazine Auto Recyclage n°118.